Région Grand Est : Braintale présente des résultats prometteurs sur la Sclérose
Latérale Amyotrophique et annonce un partenariat avec les Hôpitaux
Universitaires de Strasbourg

Version PDF disponible ici

Braintale, medtech issue de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, accélère son développement en
région Grand Est avec la présentation à Strasbourg des résultats de son étude exploratoire sur l’intérêt
de sa plateforme de biomarqueurs cliniquement validés dans le diagnostic et le suivi des patients
atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA ou maladie de Charcot) et l’annonce de la signature
d’un partenariat stratégique avec les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg.

A l’occasion des Journées de Neurologie en Langue Française de Strasbourg, la medtech française Braintale,
spécialiste de la substance blanche, publie de premiers résultats encourageants sur l’intérêt de l’analyse
de la substance blanche pour détecter précocement la sclérose latérale amyotrophique, mieux suivre
l’évolution des patients mais aussi à terme possiblement augmenter les chances de réussite des
développements cliniques en identifiant précisément les différentes sous-formes de la maladie et en aidant
à l’évaluation de l’efficacité des candidats-médicaments. Longtemps sous-estimée en neurosciences, la
substance blanche, qui représente 80% de notre cerveau, joue un rôle clé dans son bon fonctionnement,
son développement et son vieillissement, qu’il soit normal ou pathologique. Son examen minutieux peut
devenir un game-changer pour nombre de maladies dont celle-ci : telle est la démonstration de Braintale.

Qu’est-ce que la Sclérose latérale amyotrophique ?

La sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot, se caractérise
par une dégénérescence progressive et irréversible des motoneurones qui permettent le contrôle des
mouvements du corps. Les patients atteints de cette maladie ressentent progressivement des symptômes
tels que des crampes, des contractions musculaires et une fatigue à l’effort. Au fil du temps, et en deux à
cinq ans après le diagnostic initial, le corps entier est paralysé et notamment les muscles respiratoires,
entraînant le décès de façon inéluctable. Ainsi fatale dans 100% des cas, la maladie touche 50 000 patients
en Europe*.
Aujourd’hui, les médecins déplorent un diagnostic définitif tardif et long à obtenir, un an en moyenne après
les premiers symptômes, repoussant d’autant le moment de la prise en charge, même imparfaite, de la maladie. De la même façon l’évolution de cette pathologie et la progression des symptômes reste
compliquée à prévoir.

En quoi Braintale change t-elle la donne ?

Braintale est aujourd’hui convaincue que l’analyse précise et régulière de la substance blanche peut devenir
un indicateur décisif dans la prise en charge des patients atteints de la SLA au-delà des bénéfices démontrés
en réanimation.

Dans le cas de la SLA, les données de la littérature mettent en évidence les altérations de la substance
blanche avant même l’apparition de symptômes et est, par surcroit, corrélée précisément au score clinique
et à l’évolution de la maladie. C’est en ce sens que la plateforme Braintale-care, dispositif médical
numérique marqué CE, d’ores et déjà disponible pour les médecins, propose des biomarqueurs cérébraux
standardisés, précis, fondés sur la combinaison de l’imagerie (IRM de diffusion) et de données cliniques.
Non invasive et d’une mise en œuvre rapide dans les centres hospitaliers, la plateforme Braintale-care peut
donc devenir un outil décisif pour les médecins dans la prise en charge de la maladie.
L’étude préliminaire présentée ce jour ouvre des perspectives encourageantes en montrant l’intérêt
pour le diagnostic et le suivi des patients de certains biomarqueurs développés par Braintale.
“Ces données dans la sclérose latérale amyotrophique nous confortent dans le potentiel de nos plateformes
pour apporter aux patients des solutions concrètes, innovantes et pertinentes ” commente Vincent Perlbarg,
cofondateur et président de Braintale. Cette étude, conduite sous la direction du docteur Pierre-François
Pradat, neurologue à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, est issue de l’essai SOM-ALS sponsorisée par l’Inserm
(NCT03694132) et présentée par Hugo Kermorvant. La communication s’intitule « Evaluation d’une
plateforme-web d’analyse IRM cliniquement validée pour l’obtention de biomarqueurs dans la SLA ».
« Ces premiers résultats encourageants sont un signal fort pour mettre en lumière l’intérêt d’outils innovants
en neuro-imagerie pour la prise en charge des patients atteints de SLA » précise le docteur Pradat. « Devant
être bien sûr confirmés sur des cohortes plus larges, c’est une opportunité significative de changer la donne
dans la prise en charge » ajoute-t-il.

Un partenariat stratégique avec les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg ont été convaincus de l’intérêt de la plateforme de Braintale,
devenant ainsi le premier établissement non francilien équipé de la plateforme Braintale-care. La
plateforme, avec ses deux modules marqués CE selon le règlement des dispositifs médicaux en vigueur
dans la Communauté Européenne – brainQuant et brainScore coma – sont ainsi à la disposition des
cliniciens pour proposer une prise en charge des patients optimale.
Le Professeur Julien Pottecher, anesthésiste-réanimateur aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
commente « L’intérêt clinique de la plateforme Braintale-care et ses bénéfices attendus pour la prise en
charge des patients nous a convaincu de mettre en place cette relation privilégiée avec Braintale. Cette innovation digitale en réanimation pourrait significativement faire évoluer la donne dans les établissements
hospitaliers ».
« Braintale permet de continuer à faire basculer l’imagerie vers le diagnostic et la prédiction clinique, ce qui
ouvre en tant que neuroradiologue des opportunités de contribuer aux cotés des autres praticiens, à une
prise en charge optimale des patients » ajoute le Pr Stéphane Kremer, neuroradiologue
Julie Rachline, cofondatrice et présidente de LallianSe, elle-même directrice générale ajoute « la
conjonction de ces résultats encourageants présentés aujourd’hui à Strasbourg et le déploiement de nos
solutions aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg constitue pour BrainTale une étape clé dans la pousuite
de sa trajectoire ambitieuse ».
*(Epidemiology of amyotrophic lateral sclerosis: an update of… : Current Opinion in Neurology (lww.com),
What is ALS? | EUpALS ; https://cordis.europa.eu/project/id/259867/fr

A propos des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Premier employeur d’Alsace, les HUS sont composés de cinq établissements. Ils assurent une mission de soin mais
également de recherche et d’enseignement. Leur spécificité de Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU)
leur permet d’assurer aussi bien des soins courants à la population de Strasbourg et de ses environs que de prendre
ne chare des patients aux maladies complexes ou rares issus de secteurs géographiques plus éloignés.

A propos de Braintale
Braintale est une société innovante dédiée au décryptage de la substance blanche pour permettre une meilleure
prise en charge en neurologie et en réanimation avec des solutions pronostiques cliniquement validées. Grâce à des
mesures sensibles et fiables des altérations de la microstructure de la substance blanche, Braintale offre une
plateforme de biomarqueurs numériques pour aider à la prise de décision en clinique. Braintale permet l’identification
des patients à risque, le diagnostic précoce et le suivi de la progression de la maladie et de l’efficacité des traitements.
S’appuyant sur plus de 15 années de développement, les produits de Braintale sont développés répondre aux
besoins médicaux et répondre aux attentes des professionnels de la santé et des patients.
Depuis sa création en 2018, l’entreprise a mis en place un système complet de management de la qualité et est
désormais certifiée ISO 13485 2016, avec une suite de produits disponibles sur le marché européen.
Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.braintale.eu.
Contacts
Braintale – Julie Rachline, CEO julie.rachline@braintale.eu +33 6 62 42 03 58
Braintale Presse – Anna Casal casal.anna@gmail.com +33 6 50 61 55 71
HU Strasbourg Presse – Hélène Braeuner presse@chru-strasbourg.fr +33 3 88 11 64 12